Merveilles de la nature

Merveilles de la nature

Je ne sais par où commencer cet article. Il faut dire que cela fait presque deux mois que je n’ai pas écrit, et ce furent deux mois très riches! J’ai beaucoup pensé à vous et à écrire, il est donc temps de vous raconter! Depuis le départ de ma sœur, je me suis consacrée à 100% au divemaster. C’était un défi car d’apprentie plongeuse j’ai dû devenir professionnelle en moins d’un mois! Ce fut intense, mais j’y suis arrivée.
Pendant ces trois semaines chez Antidote plongée j’ai eu l’occasion de faire des rencontres très sympathiques avec des passionnés de la plongée qui m’ont beaucoup appris. Et j’ai aussi fait des rencontres sous-marines! Au premier rang de la liste j’ai nommé…un petit requin dormeur! Alors que j’étais en queue de palanquée, le requin a eu peur des premiers plongeurs et dans sa fuite il s’est dirigé droit sur moi, avant de changer sa trajectoire, me laissant tout le loisir de l’admirer à seulement quelques mètres! La plongée est une activité superbe en soi dans le sens où elle nous permet d’admirer le monde sous-marin, l’architecture des roches, les couleurs chatoyantes des coraux et des éponges, les poissons et leur comportement. Mais lorsqu’on a l’occasion de voir des espèces hors du commun, c’est encore mieux! Ma deuxième grande rencontre a été lors de ma dernière plongée avant ma certification. Comme une récompense! Alors que nous flânions le long d’un tombant, mon instructeur Jean-Michel pointe une cavité et fait signe avec ces bras qu’il y a quelque chose de très gros. Effectivement, le sable est soulevé par des grosses nageoires, et à travers cette poussière on distingue…un mérou géant! Sa tête faisait bien 50cm d’envergure et quand à sa longueur, de ce que nous en avons vu elle dépassait le mètre cinquante! Quelle émotion! Je garde ces images bien ancrées dans ma mémoire, mais j’en ai d’autres à vous faire partager…

Et comme il faut être trois pour faire un podium, je vous présente les méduses!! C’est un peu gluant, mais celles-ci ne piquent pas. J’avoue que j’étais quand même contente d’avoir ma combi intégrale 😉 c’était génial!

Le lendemain de ma certification de plongée j’ai tout de suite enchaîné avec la préparation du charter. Avec Thomas nous avons pris possession d’Alegria, le catamaran qui nous a été attribué pour les six prochains mois. Nous avons effectué deux semaines de charter qui se sont très bien passées avec des gens charmants. Ce travail, bien que fatigant, nous plait et nous permet de rester sur l’eau, de faire partager notre passion et de participer à offrir des vacances de rêves à nos clients. C’est très gratifiant.
Avec le rythme des charters, je risque de publier moins fréquemment, d’une part par manque de matière et d’autre part par manque de temps. Mais je ne manquerai pas cependant de vous faire partager nos nouvelles découvertes et aventures, car je pense qu’il y en aura! En effet, moi qui pensait que je n’aurais rien à vous raconter sur nos semaines de charter, puisque nous faisons tout le temps le même itinéraire, je me trompais! Jeudi, alors que nous étions ancrés face à une plage où nous savons que les tortues viennent pondre, nous avons assisté à une naissance de bébés tortues!!! Une vingtaines de tortues, plus petites que la paume de la main, nageaient vers le large et sont passées juste à côté de nous. Nous avons commencé par une observation passive pour ne pas perturber le cours de la nature, mais il était trop tentant de les toucher…avec la plus grande précaution nous avons pu en tenir dans nos mains et les photographier. C’était un moment unique, magique et tellement émouvant! Tout le monde à bord était époustouflé.

Une autre aventure moins drôle mais plutôt formatrice nous est arrivée une semaine plus tôt : nous nous sommes retrouvés à naviguer dans une onde tropicale! Rien de bien méchant si ce n’est des vagues de trois mètres, et des rafales jusqu’à 47 nœuds. Nous n’étions pas inquiets et le bateau pouvait l’endurer, mais c’était assez comique de devoir sourire aux clients en leur assurant que tout allait bien tout en étant trempés jusqu’aux os! Autant dire que Thomas a pu récolter un tas d’éloges sur sa façon de barrer dans les vagues 😉
Pour sûr, nous sommes bien en saison cyclonique! Heureusement jusqu’à présent seulement quelques ondes tropicales, apportant beaucoup de pluie mais pas de vents trop violents. Karl est en route en ce moment, mais il devrait passer à l’est. Espérons qu’il en reste ainsi!
Je vous laisse avec cette photo qu’a prise Thomas un soir de calme plat fin août, lors de notre dernière soirée sur Patchwork avant de partir en charter.
À très bientôt!
Alexandrine

 

2 thoughts on “Merveilles de la nature

  1. Coucou, je vous confirme que vous êtes certainement dans des lieux paradisiaques, à vivre des choses formidables.
    profitez bien , je suis heureux pour vous . Dans le Gers ….c’est l’automne…..
    Grosses bises et à bientôt Laurent et ses acolytes.

  2. Trop chouette un nouvel article!!!! Super long en plus et avec plein plein de photos!
    Ouahhh!!!! Des tortues!!!!! Les photos sont magnifiques on dirait vingt mille lieux sous les mers!!!! Des grosses bises de nous trois!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *