Peinards aux Baléares

Peinards aux Baléares

Nous sommes donc partis vendredi matin. La journée de vendredi a été fantastique: le peu de vent était idéal pour reprendre nos marques et nous amariner, nous avons pu tester le nouveau génois et apprécier ses performances par petit temps. La nature a semblé nous souhaiter la bienvenue: des thons sautaient devant le bateau, un moineau est venu se poser sur l’épaule de Thomas, et les mouettes nous regardaient passer sur les bois flottés. Le soir nous avons fait escale à Canet en Roussillon où nous avons été accueillis par Michel Rohée et les membres de l’association du patrimoine du port.

image

Samedi matin le brouillard nous entame un peu le moral. On finit par partir en fin de matinée et la visibilité s’améliore dans l’après-midi. Nous marchons à la voile à petite vitesse et nous arrêtons sitôt passé le cap Creus. La nuit est agîtée: ayant mouillé de nuit nous ne sommes pas sûrs de notre mouillage, et le matin nous nous sommes dangereusement rapproché d’un rocher, le vent ayant tourné pendant la nuit. Ni une ni deux, on lève l’ancre! Nous avons le vent de sud plein nez et commençons au moteur, puis nous hissons les voiles et nous laissons porter par le vent. Au début on vise la Sardaigne, puis au fur et à mesure de la journée le vent tourne sud ouest et nous permet de mieux en mieux caper vers les Baléares. Dans l’après-midi de dimanche le ciel se dégage enfin et dans la nuit nous admirons les étoiles filantes.

Lundi matin au réveil Thomas est en pleine forme : il affale les deux focs et hisse le génois : par moins de 15 nœuds de vent nous passons de 2-3 nœuds à 5-6 nœuds! Nous avançons bien et le vent nous fait une adonnante, ce qui nous permet de viser Mallorque plutôt que Minorque, initialement prévu. Vers 23h nous mouillons sur fond sableux dans la cala Ratjada, et ce matin nous avons le plaisir de nous réveiller face à un beau paysage, et surtout dans un climat d’été! Aujourd’hui c’est donc farniente, on va faire quelques courses, on reprend la météo, on se repose, et on repart demain…

image image

5 thoughts on “Peinards aux Baléares

  1. Quel plaisir de lire ce texte! certains mots de vocabulaire m’échappent comme “adonnante” mais avec l’expérience de la traversée de cet été je m’imagine bien l’ambiance de votre traversée. Merci pour ces photos même si j’en aimerai plus et ces commentaires. Sylvie

    1. Merci pour ton commentaire maman! Une adonnante c’est quand le vent tourne de telle façon que ça nous arrange pour aller là où on veut aller. Là en l’occurrence il y avait vent de sud et on voulait aller plein sud, comme le vent est passé progressivement à sud-ouest puis ouest on a pu faire du pré puis travers et caper vers le sud. J’espère avoir été claire ^^ gros bisous

  2. Bonsoir les navigateurs! quel bonheur de vous lire, de vous voir…grâce à vous,le voyage a commencé pour moi aussi.Je sens que je vais apprendre plein de choses et de termes sur la voile.Bon Voyage et gros bisous de Malakoff. Marie

  3. Hello les amis!!!

    Super génial ce blog! Un vrai vent de fraîcheur et d’optimisme au milieu des morts. On pense à vous ici et ce blog va en effet nous permettre de nous évader.

    Bon vent, les amis!!!

    Bisous,

    Ugo

  4. Tu avais raison, c’est vraiment sympa de vous suivre a travers ce blog
    Alex tu as une très belle plume j ai l impression de t entendre parler quand je te lis 🙂
    J ai hâte de lire la suite de vos aventures
    Gros bisous
    Marine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *